31/10/2006

Seul,...

Solitude quand tu me tiens,… 

Seul, seul au monde,… 

Pourtant,… 

Un GSM, un téléphone fixe,…  

Quelques adresses mails,…  

Une adresse courrier, un appart, … 

Des amis, enfin je les croyais,…

 Parfois, comme aujourd’hui,…

 Je me sens, seul au monde,…

 Je serais curieux de savoir,…

 Combien de temps, …

 Si la faucheuse passait,…

 Il leur faudrait,…

 Pour se rendre compte,…

 Que je ne suis plus là,…

14:42 Écrit par Tant que le Blues Vivra,... dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Au moins ce temps là...
Mais le temps est indéfinissable, pour cetains une heure est une attente sans fin, pour d'autres, des années ne comptent pas...
Sans doute est-ce dû à ce qu'il y a au bout de ce temps...
Amicalement,
Ailleurs.

Écrit par : Ailleurs | 31/10/2006

Les commentaires sont fermés.