31/10/2006

Ou va ce monde,...

Folie, terreur,  destruction,…

Terrorisme, démolition,…

Famine, vermine, dégoûtants,…

Enlèvements, sans sentiments…

 

Quel avenir, quelles valeurs,…

Pour ces, nos, vos, leurs,…

Enfants, petits-enfants…

Regarderont-ils droit devant,…

 

Connaîtront-ils le plaisir,…

Sauront-ils ce qu’est jouir,…

De la vie, de cette terre,…

D’un esprit humanitaire,…

 

La vie que maintenant nous vivons,…

Envie que nous leur donnions,…

Cet espoir, de ne continuer à voir,…

Tous ces mots, cris de désespoir,…

 

Autres souvenirs à offrir,…

Supprimer le mot détruire,…

Le remplacer par le désir,…

Sans cesse construire,…

 

Un monde à sauver, récupel…

A conserver, tel quel,…

Avant qu’il ne soit trop tard,...

Impossible, récupérer le retard,…

 

Le monde ne vas pas ou il va,…

Mais une direction il prendra,…

Celle que les hauts placés,…

Voudront bien lui donner,…

 

19:24 Écrit par Tant que le Blues Vivra,... dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

A chaque fois que je peux revenir visiter ton blog, à chaque fois la même émotion lorsque je te lis !

Encore et toujours de très beaux textes !

Amicalement.

Écrit par : Mary | 07/11/2006

Les commentaires sont fermés.