14/09/2006

Les portes,...

Paraît-il, ouvertes au commun des mortel,… 

Drôles d'issues,  quelle destination,…

Cachées dans le labyrinthe de la vie,… 

Entrouvertes, murées, bloquées,… 

Certaines, bizarres, s'ouvrent, se ferment, se réouvrent, se referment à nouveau ...  

A force de me perdre,…  

Parfois à peines trouvées,... 

Marre de les voir sans cesse se refermer,...  

A force de voyager, une vient de s'entrouvrir,… 

Ais je  découvert la bonne,...

Dans cette Infinité de portes,…

21:15 Écrit par Tant que le Blues Vivra,... dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Pascal !!! Il est impossible de savoir si le choix d'une porte est bon ou pas, seul le temps te le dira ...
Mais tenter apporte énormément, même si ce n'était pas "la bonne" ... on apprend de la vie, des bons et des mauvais choix que l'on fait .

Doux baisers à toi et contente de revisiter à nouveaux ton blog !!!!
La tite princesse

Écrit par : Sarah | 15/09/2006

... je connais ce texte...
pousse la porte...et tu verras!!
tendrement....

Écrit par : la chieuse | 17/09/2006

Quelle bonne nouvelle de savoir que tu es de retour avec toujours de si beaux textes.

Beaucoup moins présente sur skynet ces dernières semaines (boulot oblige), je passe te lire avec autant de plaisir que d'accoutumée et te souhaiter une douce nuit.

Mary

Écrit par : Mary | 18/09/2006

Coucou Pouske !!! Sorry de passer si tard mais je suis en plein travaux !!! Jardin ET intérieur où je repeins tous les murs !!! Bref, une énergie d'enfer et des réalisations qui me comblent !!! Mais pour toi, tout va bien je suppose puisque les portes s'ouvrent !!!
Bisous !!
DOU

Écrit par : DOU | 20/09/2006

BONJOUR merveilleuse journée a toi...

COEURDENFANT
http://coeurdenfant.skynetblogs.be

Écrit par : COEURDENFANT | 24/09/2006

N'empêche que l'autre jour, tu as dû prendre une porte sur le coin de la tête ....car tu as oublié ceux chez qui tu as de nombreuses fois frappé à la porte et qui t'a toujours été ouverte.....
Aller à bientôt gros B....de C........
PS : Au cas où tu t'en prendrais encore une .......grave dans ta mémoire gruyère la date du 20 OCTOBRE

Écrit par : lejo | 04/10/2006

Les commentaires sont fermés.